Fantastique·Toutes les chroniques

Snowblind – Christopher Golden

Lors d’une terrible nuit d’hiver, la petite ville de Coventry fut frappée par une tempête de neige d’une rare violence, qui fit de nombreuses victimes et disparus, laissant une marque indélébile sur l’esprit des survivants. Douze ans après, alors que la vie a repris son cours à Coventry, se produit une série d’événements étranges : les disparus de cette fameuse nuit maudite semblent être de retour… et une nouvelle tempête s’annonce, cette fois-ci prête à tout dévaster sur son passage.

Maison d’édition

Bragelonne

Appréciation personnelle

A la recherche de frissons et d’une histoire sombre j’ai jeté mon dévolu sur Snowblind de Christopher Golden en furetant dans ma pal.
« Ce livre vous glacera les os et le cœur », dit Stephen King et George R.R. Martin de rajouter « La terreur revient en force, et c’est en grande partie grâce à des écrivains comme Christopher Golden ».

Si j’ai été comblée par le côté sombre et oppressant, le côté frisson fait par contre cruellement défaut à ce roman. Il s’agit plutôt à mon sens d’un thriller fantastique que d’un roman d’horreur. Mis à part ce petite bémol, j’ai beaucoup aimé Snowblind.

Tout d’abord car l’intrigue est très prenante. De nombreuses personnes ont perdu la vie durant une redoutable tempête de neige qui s’est abattue sur la petite ville de Coventry. Celle-ci a marqué à jamais les mémoires de ses habitants. Quand douze ans plus tard, une tempête encore plus destructrice se prépare, c’est la peur au ventre que les citoyens de la petite ville se préparent à revivre un cauchemar blanc. Mais cette nouvelle tempête n’arrive pas seule. L’esprit des habitants morts il y a douze ans l’accompagnent.
Tant de questions se bousculent dans la tête du lecteur : Comment une telle chose peut-elle se produire ? Pourquoi sont-ils revenus ? Quel danger menace les habitants de Coventry ?

Ensuite, difficile de ne pas éprouver de la compassion pour toutes ces familles endeuillées qui ont perdu un mari, une mère, un père ou encore un fils. Chacun tente à sa façon de reprendre une vie normale après cette tragédie. Pendant que certains tentent d’oublier cette nuit horrible en partant le plus loin possible de l’endroit qui leur a volé un être cher, d’autres tentent tant bien que mal de remonter la pente.
Comment réagir lorsque la vie décide de donner une seconde chance de pouvoir interagir avec le défunt ?

Finalement, le style de Christopher Golden est très plaisant. Pas de longues phrases qui alourdissent le récit. Le vocabulaire est simple et bien choisi. Le rythme que l’auteur donne à son récit est également soutenu et à aucun moment je ne me suis ennuyée.

Snowblind est donc un très bon thriller fantastique avec ce qu’il faut de mystère mais qui ne vous glacera pas le sang.

Laisser un commentaire