Thrillers·Toutes les chroniques

Orages – Estelle Tharreau

Si vous éleviez seule une fille de seize ans et que votre petit ami devenait trop encombrant, refuseriez-vous un travail et une belle maison dans un village de carte postale où tout le monde semble prêt à vous aider ? Il est probable que non. Pourtant, vous auriez tort !
Les nuits d’orage peuvent s’avérer mortelles pour qui ne sait pas lire entre les lignes du présent et celles d’un passé enfoui depuis plus d’un siècle dans un cahier d’écolier jauni et écorné.

Maison d’édition

Taurnada

Appréciation personnelle

Méfiez-vous des apparences ! Ce dicton est d’autant plus vrai en ce qui concerne la bourgade de Sauveur. Derrière son image de petit village de carte postale, le sourire accueillant et la serviabilité apparente de ses habitants, Sauveur peut se montrer plus que menaçante pour qui remue le passé.

C’est ce que Béatrice Clar va constater à son grand damne, elle qui a emménagé dans ce village afin d’offrir un nouveau départ à sa fille Célia et accessoirement à elle-même, loin du tumulte de la ville et de ses divers échecs amoureux.

L’auteur Estelle Tharreau, elle-même amatrice de thrillers, balade brillamment le lecteur du présent au passé entre secrets de famille, complots et autres meurtres sur fond de sorcellerie.

La découpe de l’intrigue que l’on suit aux côtés de Béatrice et en alternance ceux de Célia permet au lecteur de se livrer à une véritable enquête en recoupant les indices et les découvertes des deux femmes.

Le suspens devient plus intense au fur et à mesure que défilent les chapitres, le danger ne cesse de se rapprocher des deux héroïnes et l’atmosphère de se charger en noirceur et lourdeur jusqu’au dénouement final bien loin de la fin que le lecteur a pu échafauder tout au long de sa lecture.

Le style d’Estelle Tharreau est direct et épuré. Elle ne s’embarrasse pas de détails ou personnages superflus. Ceux-ci sont d’ailleurs très bien travaillés. L’auteur livre suffisamment de détails concernant leur passé et personnalité des divers protagoniste que l’on a l’impression de retrouver de vieilles connaissances perdues de vue.

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup apprécié la lecture d’Orages et remercie les éditions Taurnada pour cet agréable moment de lecture.

Avec ce premier roman, Estelle Tharreau signe un thriller de qualité qui, je l’espère, sera suivi par beaucoup d’autres !

Une réflexion au sujet de « Orages – Estelle Tharreau »

Laisser un commentaire