Fantastique·Toutes les chroniques

Cinq lions de cendre – Jamreo

En 1432, Venise se livre à une guerre sans pitié contre ses ennemis de l’Italie continentale. Si Murano reste officiellement sous la coupe de la République et de ses dirigeants, l’île semble désormais obéir à d’autres maîtres. Luca croit savoir qui il est. Depuis toujours, les hommes de sa famille se vouent à l’art du verre et à son synonyme de servitude, engoncés dans une routine assommante. Ce soir-là, un carnage hors du commun secoue le quotidien morose des habitants de Murano. Luca fait son entrée dans un monde où la nature des choses et des êtres se recouvre d’un voile de non-dits et de secrets. Ce soir-là, le passé se réveille, comme l’écho lointain d’une incantation murmurée par toute une armée d’enfants.

Maison d’édition
Autoédition

Appréciation personnelle

Au XVème siècle, l’Italie est un territoire déchiré par les multiples guerres entre les divers duchés et autres Etats indépendants.

Dans Cinq lions de centre, Jamreo, l’auteure de cette web-fiction, s’est plus précisément intéressée aux  conflits opposant deux des grandes puissances du nord à savoir Venise et Milan.
C’est donc au cœur d’une Venise aux ruelles obscures et inquiétantes régie à l’époque par les Doges, ou les trahisons et les complots auxquels se livrent les grandes familles pour accroitre leur puissance règnent en maitres que nous suivons l’étrange aventure de Luca le jeune souffleur de verre.

Suite à une énigmatique machination de son maitre, Lucas se retrouve rouage au cœur d’un engrenage qui le dépasse. Il sera séquestré par deux individus plutôt louches dont la nature étrange ne tardera pas à se manifester.  Mais le véritable danger rode la nuit sous les traits d’une bête aux crocs acérés. Une étrange voyageuse prendra le jeune souffleur de verre sous son aile pour le mener en lieux sûr selon ses dires. Mais est-ce vraiment en lieux sûr que celle-ci mènera Lucas au terme de leur voyage jusqu’à Milan ?

Tout d’abord, j’ai beaucoup apprécié le résumé proposé par Jamreo au début du récit sur les guerres entre Venise et Milan au XVème siècle. Celui-ci favorise la compréhension les divers détails historiques dont l’auteur, qui s’est manifestement documentée sur cette sombre période de L’Histoire italienne, parsème les divers chapitres.

Un autre point fort de cette web-fiction est la qualité des personnages, surtout Luca. Jamreo lie habilement le lecteur à la destinée de ce jeune garçon attachant que l’on a envie de protéger des dangers et individus étranges et peu recommandables dont il croisera la route.

De part une plume et un style simple mais prenant, l’auteure a su créer une ambiance glauque voir oppressante qui ne quitte le lecteur à aucun moment. Le triste ghetto d’où Luca est originaire, l’étouffante atmosphère de l’atelier des souffleurs de verre, les terrifiantes geôles du palais des doges, le village presque fantôme déserté par ses habitants… Tous ces lieux, théâtres de cette sombre histoire, favorisent ce sentiment de malaise à la limite de la  peur et du désespoir.

Cependant, beaucoup de questions demeurent sans réponses à la fin de ce premier tome.  Il me tarde donc de lire le second opus des aventures de Lucas et de comprendre la raison pour laquelle Jamreo a intitulé sa web-fiction « Cinq lions de cendre ».

En conclusion, Cinq lions de cendre est une web-fiction prometteuse imaginée par une jeune auteure à l’écriture de qualité et envoutante.

Je remercie  Jamreo ainsi que l’Imag’in Café de m’avoir donné l’opportunité de découvrir ce premier tome d’une série d’une grande qualité.

Laisser un commentaire